Implantation

Le choix du modèle d’éolienne et la définition de l’implantation des éoliennes résultent de la prise en compte des différents enjeux locaux étudiés. Le respect d’une distance suffisante vis-à-vis des habitations, la volonté d’intégration du parc éolien dans le paysage local, la prise en compte des enjeux écologiques, le respect des contraintes techniques et la compatibilité avec les usages agricoles du site ont déterminé cette implantation.

La trame d’implantation

Les 5 éoliennes du projet du Ru Garnier seront :

  • Éloignées d’au moins 700m des habitations les plus proches ; 
  • Éloignées de 180m de la ligne électrique présente sur la zone de projet ;
  • Éloignées d’une hauteur d’éolienne de 150m en bout de pale du Ru ; 
  • Éloignées d’environ 200m d’un faisceau télécommunication militaire (SDRCAM) ; 
  • Éloignées d’environ 500m des routes départementales. 

Le modèle des éoliennes

Les éoliennes retenues pour le projet sont du modèle Nordex N131 ou N149.

  • N131 : elles mesurent 165m en bout de pale, le mât mesure 99m et les pales 65m. Leur puissance unitaire est de 3,6 MW.
  • N149 : elles mesurent 170m en bout de pale, le mât mesure 95m et les pales 74m. Leur puissance unitaire est comprise entre 4 et 5,7 MW. 
Schéma d’une éolienne N149 et N131

La production totale du parc éolien est estimée à 42,7 GWh, soit la consommation en électricité d’environ 20 000 habitants.

Le choix du modèle final sera fait en fonction des conditions techniques et économiques au moment de l’autorisation du présent projet. C’est donc pour ces raisons que ces deux modèles ont été considérés dans les études.

Carnet de photomontages

Attention, si vous utilisez Internet Explorer comme navigateur pour visionner ce site, la suite de cette page ne s’affichera pas correctement. Internet Explorer n’est plus un logiciel sécurisé, Microsoft vous déconseille son utilisation. Utilisez Edge, Chrome, Firefox…

Armentières

La photo est prise au nord, face à l’église. Le château dans le dos de l’observateur. Le village, implanté dans un vallon adjacent à la vallée de l’Ourcq, est ponctué de nombreux arbres. Une partie du projet est visible, puisque trois éoliennes émergent par la moitié de leurs rotors au-dessus du bâti et des masses boisées. La quatrième n’est visible que par l’une de ses pales. La cinquième et dernière éolienne est masquée par un arbre depuis ce point de vue.

Carte PDV 2
Le cône violet permet de repérer l'emplacement de la prise de vue

Glissez le curseur vers la droite pour voir la photo actuelle, et vers la gauche pour découvrir le photomontage avec les éoliennes

PDV2_EI PDV2_PM
Coincy 

L’observateur se situe en coeur du bourg de Coincy, le long du mur sud de l’église classée. Les éoliennes du projet sont masquées par les habitations et le reste du contexte éolien n’est pas visible. Le projet n’a donc aucune incidence visuelle depuis ce point de vue et n’entretient aucune relation d’intervisibilité avec l’église.

Carte PDV 11
Le cône violet permet de repérer l'emplacement de la prise de vue
PDV11_EI PDV11_PM
La Hottée du Diable

L’épaisse masse forestière au premier plan, laisse la vue s’ouvrir sur le paysage des buttes de l’Orxois-Tardenois, et ses collines boisées, la vallée de l’Ourcq étant masquée par les boisements. Le projet se lit en deux appariements d’éoliennes, en plus d’une (E1) semblant à l’écart des autres. Cependant, il reste lisible comme une masse globalement homogène et perceptible au premier regard. Le parc éolien des Grandes Noues (en instruction) émerge en arrière-plan, au-dessus des masses boisées. Les deux parcs se distinguent clairement l’un de l’autre et n’entrainent donc pas d’effets cumulés gênants. Les rapports d’échelle restent propices au paysage en raison de la hauteur visuelle déjà restreinte des éoliennes.

Carte PDV 13
Le cône violet permet de repérer l'emplacement de la prise de vue
PDV13_EI PDV13_PM
Beugneux

L’observateur se situe sur une route locale, au nord-ouest de la ville de Beugneux. L’église classée est visible à gauche de la butte boisée s’élevant au-dessus du village. Le paysage collinaire et cultivé de l’Orxois-Tardenois s’ouvre depuis ce point de vue légèrement surplombant. Le projet, déjà éloigné, émerge discrètement au-dessus du relief. Les cinq éoliennes ne sont visibles que par leur rotor. Le reste du contexte éolien, comprenant les parcs construits de Priez, du Vieux Moulin, de Neuilly, Monnes, ou encore le parc accordé de Latilly, est également visible sur la ligne d’horizon. Ces parcs éoliens sont clairement distincts du projet, et n’entrainent pas d’effets cumulés gênants.

Carte PDV 24
Le cône violet permet de repérer l'emplacement de la prise de vue
PDV24_EI PDV24_PM
Belleau

L’observateur se situe devant l’entrée du cimetière et mémorial américain de Belleau. Cette nécropole fait partie du projet de classement UNESCO des sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale. Les éoliennes sont entièrement masquées par le relief. Le projet n’a aucune incidence depuis ce point de vue.

Carte PDV 37
Le cône violet permet de repérer l'emplacement de la prise de vue
PDV37_EI PDV37_PM